UniFR Logo
    Modules > Démocratie grecque > La naissance de la démocratie athénienne

    Les traits propres à l'Attique

    Toutes les réformes ne datent pas de Clisthène. La constitution évoluera dans le sens d'un accroissement de son caractère démocratique. Certaines contraintes ont contribué à donner à Athènes son caractère propre:

    1° L'effet des distances
    Avec 2500 km2, la superficie de l'Attique atteint celle du Grand-Duché de Luxembourg. Pour mémoire : Genève = 282 km2, Fribourg = 1670 km2, le Tessin = 2811 km2. Là-dessus, 1000 km2 de montagnes. Pour un peuple qui se déplace à pied, les distances sont trop grandes pour que les gens qui habitent à 50 km de la capitale puissent participer régulièrement aux affaires. Le rêve d'une "république des paysans" demeurera utopique.

    2° Le poids du Pirée
    Le poids économique du Pirée renforce cette position. Aristote soulignait aussi le caractère plus populaire du Pirée par rapport à Athènes.
    La conjugaison de ces facteurs fait qu'Athènes n'a eu le choix qu'entre un régime aristocratique (des propriétaires ayant les moyens de résider à Athènes) ou celui d'une démocratie urbaine. Une fois le démos installé à Athènes, toute l'histoire constitutionnelle se réduit à un processus de démocratisation et à la réaction des classes dirigeantes à ce processus.


    ~508/7 : création des dix tribus, installation de la boulé démocratique
    ~487/6 : (archontat de Telesinos) les archontes sont tirés au sort
    ~462/1 : (archontat de Conon) réformes d'Éphialte : abolition des privilèges de l'Aréopage
    ~457/6 : on peut choisir les archontes parmi les zeugites (auparavant, ils étaient pris dans les deux classes censitaires supérieures)


    A partir du moment où les archontes ne sont plus élus, l'Aréopage perd progressivement de son autorité. Sortent vainqueurs de la lutte les tribunaux, l'assemblée du peuple et le conseil. Entre l'assemblée du peuple et du conseil, il y aussi lutte d'influence. Après les excès des démagogues, le conseil paraît garder le droit au probouleuma durant le IVe siècle. Les tribunaux constitueront une arme politique redoutable: contrôle des magistrats, procès en illégalité (graphè paranomôn) vers ~425. Le peuple est partout. Que deviennent les classes dirigeantes? Elles s'intéressent à l'archontat aussi longtemps qu'il s'agit d'une magistrature élective, puis à la stratégie. Thémistocle est archonte, Périclès, stratège. Plus tard on se rendra compte que l'essentiel est de pouvoir persuader par la parole, dans l'assemblée, au conseil ou dans les tribunaux. Ce sera le règne des orateurs (Démosthène, Lycurgue), qui explique l'importance de la rhétorique, l'éducation achevée demeurant l'apanage des riches.


    Bibliographie pour la fiche
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse