UniFR Logo
    Modules > Sources écrites de l'Egypte ancienne > Les belles-lettres : reflets de la société

    Les enseignements: Ptahhotep

    Début des formulations des belles paroles qu'a énoncées le prince, gouverneur... directeur de la ville et vizir Ptahhotep, en apprenant aux ignorants la connaissance selon les règles du bien-parler, en tant que chose avantageuse à celui qui écoutera...

    Les enseignements, aussi appelées 'sagesses', étaient un genre littéraire très prisé durant plus de deux millénaires et demi. Ce genre est clairement défini, puisqu'il possède sa propre désignation égyptienne : sbayt. Le but de ces compositions était de fournir des instructions sur les règles de vie : règles morales, règles de bonne conduite avec l'entourage, conseils pour la maîtrise de soi, conseils pour la réussite de sa carrière de fonctionnaire, parfois conseils pour la relation avec le monde des dieux. Ce sont toujours les membres de l'élite qui sont visés et à qui ces textes enseignent les règles de comportements social et professionnel. Les enseignements véhiculent les valeurs fondamentales de cette société. C'est une des rares catégories de textes littéraires qui possède généralement un auteur : souvent un haut fonctionnaire (vizir) ou un prêtre est nommé. L'auteur joue le rôle du père qui s'adresse à un fils, celui-ci joue le rôle de l'élève et du public en général. Les sujets abordés dans les enseignements ont évolué d'une époque à l'autre, ce qui fait de ce genre une source importante pour observer les changements des valeurs de la société. Les enseignements plus tardifs sont composés par des hommes de rang social moins élevé que les exemples plus anciens. Ils accordent plus d'importance aux valeurs morales des hommes et au comportement envers les dieux, alors que les compositions plus anciennes sont davantage centrées sur le comportement social et la bonne conduite de la carrière. Durant les époques plus anciennes, la réussite sociale était considérée comme garante de bonheur. Aux époques plus récentes, on considérait que la valeur d'un homme ne devait plus être mesurée par la société mais par les dieux.
    L'enseignement de Ptahhotep est une des oeuvres les plus anciennes et les plus élaborées ; il a connu une diffusion plus que millénaire.

    Textes



    Notes



    Bibliographie pour la fiche
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse