UniFR Logo
    Modules > Famille et communauté dans le monde homérique > Guerre et société

    Le roi, le conseil et l'assemblée

    "Le commandement de plusieurs n'est pas bon; un seul doit être commandant, un seul doit être roi, celui à qui le fils de Cronos à l'intelligence retorse a donné le sceptre et les themistes pour qu'il commande." Iliade, II 204-206

    En période de guerre comme en période de paix, le pouvoir revient au basileus, un terme que l'on traduit par "roi" et qui désigne un chef de famille noble, régnant sur une petite communauté. Dans l'Iliade, la coalition des Achéens qui assiège Troie rassemble tous les principaux rois du monde achéen. Fait remarquable, l'organisation de cette coalition n'a pas provoqué de conflits de pouvoir majeur et sa structure reproduit, à une échelle plus grande, l'organisation "politique" de la polis homérique. Comme en Phéacie où les différents rois de l'île acceptent de s'en remettre à l'autorité d'Alcinoos qui est le plus puissant d'entre eux, les Achéens ont accepté de reconnaître en Agamemnon le "plus roi" d'entre eux. Ulysse le relève: le commandement de plusieurs n'est pas bon. L'unité du camp achéen est ainsi symbolisée par un roi supérieur et par un sceptre unique. Comme c'est le cas dans la cité en temps de paix, le pouvoir du roi unique est soumis, dans l'armée, au contrôle consultatif du "conseil des anciens", boulê et de l'"assemblée", agora qui rassemble tout le laos et que tout roi peut convoquer.
    Remarquons ainsi que l'unité de l'armée achéenne est confirmée par l'organisation spatiale du camp. Les 1186 nefs de la flotte achéenne sont rangées sur plusieurs lignes parallèles. Significativement, les deux héros les plus forts, Ajax et Achille, installent leurs nefs aux extrémités du camp, là où ils peuvent le mieux résister à une attaque extérieure: la métaphore de rempart des Achéens employée pour désigner Ajax trouve ici tout son sens. Ulysse, dont on connaît les qualités d'orateur et l'intelligence politique, place sa nef au centre, lieu à partir duquel il est le plus facile, en cas d'appel, d'être entendu de tous. Ce point central, où se trouve la nef d'Ulysse, est aussi celui où se trouvent l'agora, la themis et les autels consacrés aux dieux. Dans l'Iliade, l'organisation militaire du camp des Achéens redouble un principe d'organisation civique: le camp des Achéens est à la fois une armée et une cité: une cité de tous les Grecs où les héros-soldats semblent pouvoir se suffire à eux-mêmes.



    Bibliographie pour la fiche
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse