UniFR Logo
    Modules > Religions grecque et romaine : notions et méthodes > Le terme de "religion"

    "Religion" : le mot et la chose

    Le terme français de « religion » provient du latin religio. En dépit de cette origine antique, il n’est pas évident de l’utiliser pour comprendre les « religions » grecque et romaine. L’apparente familiarité du mot risque d’induire une série de notions anachroniques issues de la tradition judéo-chrétienne. En effet, les apologistes chrétiens des premiers siècles de notre ère écrivaient en latin et ont infléchi le sens de religio. C’est leur conception qui a largement prévalu dans l’occident chrétien où s’est développée l’étude « scientifique » des religions antiques depuis la fin du XVIIIe siècle.
    Pour Cicéron, la notion de religio est étroitement liée à celle d’attention, et même de scrupule, dans l’accomplissement du culte des dieux. Il ne s’agit pas d’un attachement particulier ou d’un sentiment de dépendance par rapport à des puissances supérieures, mais bien du souci de respecter le bon déroulement des actions qui forment le culte.
    Par contre, pour le chrétien Lactance, la notion de religio est conçue en fonction du rapport, du lien, qui s’instaure entre l’homme et Dieu.
    Il existe donc une différence d’accent et de sensibilité entre les deux conceptions de la religio évoquées par ces auteurs. Cette différence s’approfondit encore si l’on compare, même brièvement, ce que nous, modernes, plaçons sous le vocable générique de « religion » avec les données antiques. Ces divers aspects sont approfondis dans le module thématique.



    Bibliographie pour la fiche
Antiquit@s est un projet du Campus Virtuel Suisse - Contact : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse