UniFR Logo
    >Module > Guerre sur terre et sur mer aux époques classique et hellénistique > Période hellénistique et poliorcétique > La poliorcétique classique

    Thucydide, Guerre du Péloponnèse, II, 70, 1-3

    Entrepris par les Athéniens au début de la guerre du Péloponnèse, le siège de Potidée dure deux ans.

    "Le même hiver, les gens de Potidée se trouvèrent hors d’état de tenir contre le siège ; les invasions péloponnésiennes en Attique n’avaient aucun effet pour provoquer le rappel des Athéniens, et, avec cela, les vivres faisaient défaut : on avait déjà vu, dans la place, les gens contraints à bien des extrémités pour arriver à manger, et certains avaient même commencé à s’entredévorer. Dans ces conditions, ils firent des ouvertures en vue d’un accord auprès des stratèges athéniens chargés de la guerre contre eux, Xénophon, fils d’Euripide, Hestiodore, fils d’Aristocleidès, et Phanomachos, fils de Callimachos. Ceux-ci les acceptèrent, parce qu’ils voyaient la misère des troupes en ce lieu exposé aux intempéries et que la cité avait dépensé pour le siège deux mille talents. Les conditions de l’accord furent les suivantes : ils sortaient de la ville, y compris les enfants, les femmes et les auxiliaires, en emportant un seul manteau – les femmes deux – et avec une somme d’argent déterminée pour le voyage."
    Thucydide, Guerre du Péloponnèse, II, 70, 1-3.
Antiquit@s ist ein Projekt des Swiss Virtual Campus - Kontakt : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse