UniFR Logo
    >Module > Guerre sur terre et sur mer aux époques classique et hellénistique > Période hellénistique et poliorcétique > Cavalerie, chars et éléphants

    Tite-Live, Histoire romaine, XXXVII, 41, 5-8

    Description des chars séleucides à la bataille de Magnésie du Sipyle

    "Les quadriges armés de faux, qui devaient bouleverser la ligne ennemie, comme l'avait cru Antiochos, tournèrent l'épouvante sur leurs propres troupes. Ils étaient, en gros, armés de la façon suivante : autour du timon des dards pointaient du joug, longs de dix coudées, comme des cornes, pour transpercer tout ce qui se trouvait sur leur passage ; et à chaque extrémité du joug sortaient deux faux, l'une au niveau du joug, l'autre placée en dessous et inclinée vers le sol, destinée celle-là à couper tout ce qui se présentait à droite et à gauche, celle-ci à atteindre l'ennemi à plat ventre ou rampant ; à l'axe des roues, des deux côtés et orientées de la même façon, deux autres faux étaient attachées. Les quadriges ainsi armés, s'ils avaient été placés à l'arrière ou au milieu, auraient dû traverser les rangs de leur propre armée ; aussi est-ce en première ligne, comme on l'a dit, que le roi les avait placés."
    Tite-Live, Histoire romaine, XXXVII, 41, 5-8.
Antiquit@s ist ein Projekt des Swiss Virtual Campus - Kontakt : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse