UniFR Logo
    >Module > Femmes et vie publique à l'époque hellénistique > En public, au service des dieux > Femmes et festivals religieux (suite)

    Dareste, RIJG, II, XXIV A

    Fondation d'Epikteta

    Fondation testamentaire, Théra, fin du IIIe s. av. J.-C.
    "[…] Epikteta fille de Grinnos, saine d’esprit et de bon jugement, a disposé comme suit avec l’assistance de son tuteur Hyperides fils de Thrasyleon, et aussi avec l’assentiment de sa fille Epiteleia fille de Phoenix. […] Je laisse le musée avec l’enclos des monuments funéraires à ma fille Epiteleia. Je veux qu’ayant recueilli aussi le revenu de mes autres biens, elle paye chaque année, dans le mois Eleusinios, 210 drachmes à la communauté des hommes du parentage fondée par moi […]."
    R. Dareste et al., Recueil des inscriptions juridiques grecques, Paris, 1891-1904, vol. II, n° XXIV A, p. 77-87 (avec traduction française de tout le document). Sur ce document, cf. le commentaire de A.-M. Vérilhac, C. Vial, Le mariage grec du VIe s. av. J.-C. à l'époque d'Auguste, Paris-Athènes, 1998, p. 112 et 300.
Antiquit@s ist ein Projekt des Swiss Virtual Campus - Kontakt : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse