UniFR Logo
    >Module > Naissance et petite enfance à l'époque romaine > Naître différent > La République: le temps des prodiges

    Cicéron, Traité des lois, 3.19

    " Quintus.- Mais au contraire, mon frère; je veux savoir quel est ton sentiment sur ce pouvoir. Pour moi, il me semble désastreux, comme devait l’être un pouvoir né dans la révolution pour la révolution et dont si nous voulons nous rappeler l’origine première, c’est au milieu des guerres civiles, quand étaient occupés ou bloqués les quartiers de la ville, que nous le voyons venir au monde. Puis après qu’on l’eût bien vite fait mourir comme un enfant d’une difformité manifeste est mis à mort en vertu de la loi des XII Tables, peu de temps après, ressuscité sans que l’on sache comment, on l’a vu renaître encore plus monstrueux et répugnant qu’avant."


    "Quintus.- At mehercule ego, frater, quero de ista potestate quid sentias. Nam mihi quidem pestifera uidetur, quippe quae in seditione et ad seditionem nata sit. Cuius primum ortum, si recordari uolumus, inter arma ciuium et occupatis et obsessis Urbis locis procreatum uidemus. Deinde, quom esset cito necatus tamquam ex XII tabulis insignis ad deformitatem puer, breui tempore nescio quo pacto recreatus multoque taetrior et foedior renatus est."

Antiquit@s ist ein Projekt des Swiss Virtual Campus - Kontakt : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse