UniFR Logo
    Modules > Naissance et petite enfance à l'époque romaine > Naître différent > Définir la monstruosité

    Mary Douglas, De la souillure, Paris, 2001

    Mary Douglas, De la souillure. Essai sur les notions de pollution et de tabou,Paris, 2001, 58-59.

    "
    On peut traiter les anomalies de différentes manières. Négativement, on peut les ignorer, ne pas les percevoir; ou encore les percevoir et les condamner. Positivement, on peut affronter délibérément l'anomalie et tenter d'élaborer un nouvel ordre du réel où l'anomalie pourrait s'insérer (...) En premier lieu, la culture cherche à réduire une ambiguïté en adoptant l'une ou l'autre des interprétations possibles. Par exemple, la ligne de démarcation qui sépare les êtres humains des animaux est menacée chaque fois que naît un monstre. Elle est rétablie dès que l'on colle sur ce phénomène une étiquette quelconque. Ainsi les Nuer considèrent les petits monstres comme des bébés hippopotames, nés accidentellement chez les hommes. Le phénomène ainsi étiqueté, ils savent ce qu'il faut faire. Ils déposent doucement le petit monstre à sa place, c'est-à-dire dans le fleuve".
Antiquit@s ist ein Projekt des Swiss Virtual Campus - Kontakt : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse