UniFR Logo
    Modules > Reflet d'une société : les habitants d'Avenches sous l'Empire romain > Société et économie à Avenches > Artisans et commerçants

    Les artisans

    Les artisans en Helvétie

    Quelques figures individuelles d’artisans nous sont connues par des inscriptions.
    A Avenches, un tailleur de pierre, Iulius Silvester, a offert une dédicace à Mars Caturix ; il n'a pas indiqué sa filiation, ce qui est un probable signe de son statut d'affranchi.
    A Vidy, on connaît le pérégrin Icarus, père de Banira, Doninda (Dolvinda ?), Daedalus et Tato (cf. fiche 2.3). Icare, figure mythologique, étant le patron des charpentiers, on pourrait en déduire que le porteur de ce nom était lui-même un charpentier naval. Mais on notera que la profession de cet homme repose sur une supposition et non sur une attestation certifiée.
    Généralement, les artisans connus par l’épigraphie trahissent leur attachement à leurs racines celtiques, notamment par leur nom ou en honorant des divinités indigènes. Peut-on parler de résistance au modèle romain? Non, si ce terme s'entend comme une affirmation identitaire militante. Les témoignages indiquent en fait une rapide acculturation romaine des masses populaires, mais une acculturation souvent superficielle, alliée à une persistance des modes de vie indigènes.
Antiquit@s ist ein Projekt des Swiss Virtual Campus - Kontakt : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse