UniFR Logo
    Modules > Reflet d'une société : les habitants d'Avenches sous l'Empire romain > Société romaine, société helvète > La pyramide sociale romaine

    Les classes moyennes

    Les classes moyennes sont composées d’hommes libres (citoyens romains ou pérégrins), d’affranchis et d’esclaves. Les statuts juridiques distincts de ces individus n'impliquent pas forcément des conditions d'existence différentes : leurs activités professionnelles peuvent être identiques, leur niveau de vie et leurs revenus également. Il arrive même fréquemment que des affranchis, voire des esclaves soient plus riches que certains citoyens. Les inégalités transparaissent essentiellement dans certains droits, accordés aux uns, refusés aux autres (interdiction de mariage d'un-e citoyen-ne romain-e avec un-e esclave, par exemple).
    Notons que la réduction en esclavage d'un homme libre était très rare à l'intérieur des frontières de l'Empire : les réservoirs de main-d'oeuvre servile étaient constitués par les prisonniers de guerre, par les individus nés fils ou filles d'esclaves et par l'exposition des enfants non désirés. L'usage à Rome sous l’Empire était d'affranchir les esclaves âgés de plus de 30 ans. Et seules quelques obligations envers son ancien patron distinguaient un affranchi d'un citoyen de naissance ; quant aux fils d'affranchis ils étaient citoyens.
Antiquit@s ist ein Projekt des Swiss Virtual Campus - Kontakt : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse