UniFR Logo
    Modules > Naissance et petite enfance à l'époque romaine > La mort de l'enfant > Mors immatura

    Poupées en ivoire

    Description

    Contenu

    Musée d'Yverdon-les-Bains, inv. T 192-1 et inv. 6475-1 (© Photo Fibbi-Aeppli, Grandson)

    Ces deux poupées en ivoire aux membres articulés ont été découvertes dans la nécropole du IVe s. à Yverdon-les-Bains. Elles appartenaient probablement à une jeune fille de 14 à 15 ans. La plus grande mesure environ 14 cm.

    De telles trouvailles ne sont pas rares dans les tombes de jeunes filles mortes avant d''être mariées. La coutume voulait en effet que les futures épouses offrent leur poupée à Junon la veille de leurs noces.

    En savoir plus:

    M. Bettini, The Portrait of the Lover, Berkeley 1999.

    V. Dasen, Les poupées, in D. Gourevitch, A. Moirin, N. Rouquet (dir.), Maternité et petite enfance dans l’Antiquité romaine. Catalogue de l’exposition, Bourges, Muséum d’histoire naturelle, 6 novembre 2003- 28 mars 2004, Bourges, 2003, 198-199.

    R. Degen, Römische Puppen aus Octodurus/Martigny VS. Gliederpuppen der römischen Antike, Helvetia Archaeologica, 109, 1997, 15-38.

    M. Manson, in Jouer dans l'Antiquité, Catalogue du Musée d'archéologie méditerranéenne, Marseille, 1991, 54-58.

    F. Rossi, Deux poupées en ivoire d'époque romaine à Yverdon-les-Bains VD, Archéologie suisse, 16, 1993, 152-157.

Antiquit@s ist ein Projekt des Swiss Virtual Campus - Kontakt : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse