UniFR Logo
    Module > Naissance et petite enfance à l'époque romaine > L'entrée dans la communauté

    Le temps de marge

    Le nouveau-né est-il un être humain?

    "Car rien n'est si imparfait, si indigent, si nu, si informe, si souillé que l'homme quand on le voit à sa naissance. Il est presque le seul à qui la nature a même refusé un accès immaculé à la lumière. Tout barbouillé de sang et plein de saleté, il fait plus penser à un assassinat qu'à une naissance, il n'est pas bon à toucher, ni à ramasser, ni à couvrir de baisers, ni à prendre dans les bras, sauf pour qui lui porte naturellement amour".
    Plutarque, Oeuvres morales. De l'amour de la progéniture, 496B.


    Le nouveau-né n'est pas encore un être humain à part entière. Il est jugé encore inachevé. Plongé dans un état de sommeil et d'insensibilité pendant les 40 premiers jours, il est dans un état intermédiaire, entre être et non-être. Son impuissance a beaucoup frappé les Anciens qui le comparent parfois à une plante. Quand son cordon ombilical tombe au bout de sept jours, l'enfant cesse alors de ressembler plus à un végétal qu'à un être vivant, affirme ainsi Plutarque (Oeuvres morales. Questions romaines, 102).

    Modelage et emmaillotement
    Comment humaniser et "parfaire" ce bébé? Les premiers soins qu'il reçoit remplissent ce double but. On croit son corps si mou qu'il peut être modelé et transformé. Après avoir enduit le bébé d'huile d'olive tiède, la sage-femme entreprend un véritable travail esthétique qui sera poursuivi pendant plusieurs mois. Soranos décrit avec précision la manière dont il faut procéder pour assouplir ses articulations, façonner son nez, son crâne, son dos.
    L'emmaillotement qui succède doit aussi empêcher toute déformation corporelle. Le bébé est soigneusement entouré de bandelettes, puis enveloppé d'un grand lange ou de bandes plus larges. Le bandage des garçons sera régulier. Pour les fillettes, il faudra prendre soin de le serrer au niveau de la poitrine, et de le relâcher sur les hanches (Soranos, Des maladies des femmes, 2.6a). Sur le plan symbolique, l'emmaillotement humanise le nouveau-né en le faisant passer de la position foetale à la station verticale.
    Ces pratiques vont rester préconisées dans les traités de pédiatrie jusqu'au XIXe siècle.



    Links

  • Traité de pédiatrie
    Traité de pédiatrie (1883) Académie d'hygiène contre les maladies du premier âge et la mortalité des nourrissons : L'Art de donner des soins aux nouveau-nés.

  • Bibliographie
Antiquit@s ist ein Projekt des Swiss Virtual Campus - Kontakt : sandrine.codourey(at)unifr.ch & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse